mercredi 8 avril 2015

Projet : Kélécetectoplasm Kitakompagn

Kélécetectoplasm Kitakompagn

Premier mail : le 11 septembre rendez-vous à la bibliothèque de Marlenheim à 14 h.

Nous (la BDBR) et le TJP, aimerions développer un projet avec vous (les bibliothèques des territoires de Marmoutier-Somerau, de la Porte du Vignoble et des Coteaux de la Mossig)
 autour du spectacle.... alors là attention prenez bien le temps de lire, je me lance "
kelécetektoplasm kitakompagn".

eh oui! vous avez bien lu, et c'est du français, et le "français éjénial".


« Le fransé ke chparl ègzist »

Ce spectacle est une variation poétique autour de l’oeuvre de Katalin Molnar, écrivain d’origine hongroise, qui s’applique à écrire « comme ça se prononce » et ne cesse d’inventer un nouveau langage. Sur scène, trois comédiennes Anne Ayçoberry, Marie Wacker et Kathleen Fortin mettent en jeu, voix, images et matières, l’histoire de l’exil, d’une vie de femme dans sa relation aux enfants, aux hommes, à sa famille, à son pays d’origine et à celui qui l’accueille (la France). Une invitation au voyage dans l’espace de la langue et l’espace de la page avec les moyens du théâtre."



Cette pièce sera présentée au public de Marmoutier le vendredi 17 avril à 19h.

Pensez à réserver vos places !
 
 
 

 

  Suite des préparatifs : 

Jeudi, le 26 mars, Adèle LHOUTELLIER, co-responsable des relations avec le public et de l'action artistique nous accueille au TJP-Centre Dramatique National d’Alsace – Strasbourg pour un "filage" 

keskeckeaça : et bien , pour commencer,  nous avons quitté la bibliothèque avant l'heure de la fermeture et nous avons "filé" sur Strasbourg pour être à  l'heure.
Mais bon, revenons au sujet, 
                                                                                                                          
Un filage : Dans le jargon du théâtre, un « filage » est une représentation « rapide », avec placement, mais que l’on joue « en dessous ». On fait par exemple un filage lumière, un filage son... On peut faire aussi un « filage arrêté », au cours duquel le metteur en scène donne des indications, précise le sens de certaines répliques, éclairent ses choix.

Anne, Marie et Kathleen sont concentrées, et nous sommes impressionnées : comment vont-elles interpréter ce texte quels moyens vont-elles utiliser pour raconter l'écrit sans la parole et "yalaparol sanlékri, épui donk, le français éjénial"




"Le plateau serait comme un organisme qui contient le langage et la poétique de Molnar. Un organisme vivant-vibrant en formation, déformation et transformation comme les cellules qui forment notre propre corps : le corps des mots, le dé-corps du langage, le re-corps de la langue."

Oui, alors en parlant de record : ces trois comédiennes ont une mémoire phénoménale, en trois semaines elles ont mis en place ce spectacle avant de le répéter au TJP. 

Nous ne dévoilerons rien de la scène, la surprise sera complète vendredi le 17 avril à la bibliothèque.


N'oubliez pas de réserver vos places !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A bientôt à la bibliothèque !