jeudi 24 mars 2016

djulé djulé notre soirée du 11 mars

 Djulé djulé: bienvenue au Ladakh, c'est ainsi que les Ladakhis accueillent les visiteurs avec le sourire.
Hervé et Marie-Thérèse ont rapporté du Ladakh de l'artisanat : bijoux , encens, écharpes.
Le bénéfice de cette vente servira à
 soutenir  essentiellement les projets de scolarisation des enfants de ces vallées isolées du monde.
 




La projection commence et nous entraine dans  Le Zanskar , une vallée aux confins de l’Himalaya indien à 3 700 mètres d’altitude. Traditionnellement, dans chaque village, il y a un médecin tibétain appelé "Amchi". Depuis toujours, la transmission des connaissances de l’Amchi se fait de père en fils ou de maître à élève. Mais depuis quelques années, avec la construction d’une route, la vallée s’est ouverte sur le reste du monde et la jeune génération délaisse ce savoir ancestral au profit d’activités plus lucratives. Les oubliés de l’Himalaya sont peut-être les derniers à pratiquer la médecine tibétaine telle qu’elle l’a toujours été au Zanskar.


L'auditoire est captivé par  des images d'une grande beauté malgré la rudesse des conditions de vie.

Remise par Hervé d"une khata
 Khata ou écharpe de félicité, décorée de signes de bon augure et de mantras.

Partage du thé tchaï


Drapeaux tibétains


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A bientôt à la bibliothèque !